Moteurs à condensateur/triphasés

Entraînement haute vitesse

Puissance absorbée : 35 à 540 W
Puissance de sortie : 11 à 403 W
Vitesse nominale : 1200 à 2750 tr/min
Couple nominal : 0,042 1,45 Nm
Indice de protection : IP00/40
En option : régulation électronique de la vitesse, codeur, frein, ailettes axiales, arbre spécial, bride spéciale, câble de raccordement de différents modèles, peinture

CatalogueDemande d’informations

* Veuillez ne pas commander de petites quantités. Ce produit n’est pas un produit de série, par conséquent nous n’acceptons que les commandes en grande quantité. *

Marchés et secteurs

MACHINES D’EMBALLAGE
MACHINES-OUTILS
MACHINES OPTIQUES
ROBOTS INDUSTRIELS
AUTOMATISATION
MANIPULATION

Utilisations et
applications

MACHINES D’EMBALLAGE
MACHINES-OUTILS
MACHINES OPTIQUES
ROBOTS INDUSTRIELS
AUTOMATISATION
MANIPULATION

Caractéristiques et
avantages

MACHINES D’EMBALLAGE
MACHINES-OUTILS
MACHINES OPTIQUES
ROBOTS INDUSTRIELS
AUTOMATISATION
MANIPULATION

Moteurs à condensateur

Une solution fiable pour le courant alternatif

Notre haut niveau d’intégration verticale et notre longue expérience dans les secteurs les plus divers nous permettent d’atteindre des performances optimales pour vos applications.

Le moteur à condensateur - le concept

Contrairement au moteur à bague de déphasage, le moteur à condensateur possède un meilleur rendement et, généralement, un couple de démarrage plus élevé. Le concept de base des moteurs à condensateur est quasi identique à celui des moteurs triphasés, notamment en ce qui concerne les composants utilisés comme le Rotor et le Stator. L’une des différences entre le moteur triphasé et le moteur à condensateur classique est la structure du bobinage, c’est-à-dire la distinction entre le bobinage de travail et le bobinage auxiliaire. Puisque, comme pour le courant triphasé, aucun déphasage n’est disponible à partir du réseau, on utilise en règle générale des condensateurs permanents connectés en ligne au bobinage auxiliaire. Celui-ci déphase le courant dans le bobinage auxiliaire, ce qui entraîne le démarrage automatique du moteur. Une variante du bobinage de travail/auxiliaire classique est le bobinage triphasé à trois faisceaux symétriques, qui peut reproduire le champ tournant d’un moteur à condensateur lorsqu’il est connecté en montage de Steinmetz.

 

Tensions spéciales également disponibles, sur demande

Pour faire fonctionner ce moteur, un condensateur permanent est nécessaire, il est fourni en option par Heidrive. Le moteur à condensateur est conçu au choix avec 2, 4 ou 8 pôles et se distingue surtout par sa grande fiabilité, l’absence d’obligation d’entretien et sa longue durée de vie. Il convient également de mentionner les nombreuses options supplémentaires disponibles pour ce moteur. Les câbles de raccordement peuvent être configurés dans différentes finitions et de nombreuses peintures sont disponibles. Des arbres et des brides spécifiques sont également disponibles en option. Le moteur à condensateur Heidrive est conçu de façon standard avec des indices de protection allant de IP00 à IP67. La tension standard est fixée de 115 à 230 V pour 50/60 Hz. Bien entendu, des tensions spécifiques sont également disponibles sur demande. De plus, le moteur à condensateur est disponible en certification UL. Le sens de rotation du moteur peut être modifié en inversant la polarité du conducteur neutre. Le champ d’application du moteur à condensateur Heidrive ne connaît par conséquent aucune limite et celui-ci peut être utilisé de manière universelle. Il est utilisé dans les applications les plus diverses, par exemple comme moteur d’un moulin à café ou comme moteur de ventilateurs centrifuges. Les moteurs à condensateur sont toujours utilisés lorsque des vitesses de rotation continues proches des vitesses synchrones sont requises (3000 tours par minute pour les moteurs à condensateur bipolaires), et que la réponse indicielle à une augmentation du couple peut être tolérée avec une chute de la vitesse de rotation. Les moteurs à condensateur sont moins couteux que les moteurs synchrones, mais leur prix est généralement plus élevé que celui des moteurs triphasés en raison de la présence nécessaire d’un condensateur de démarrage.

Moteurs triphasés

Une solution fiable pour la haute performance

Nos moteurs triphasés sont des moteurs asynchrones à rotor en court-circuit à couplage en triangle ou en étoile. Ils se caractérisent par un couple de démarrage élevé, nettement supérieur au couple nominal. Ces moteurs ont un fonctionnement fluide et silencieux, ils sont robustes, ne nécessitent aucun entretien et ont une longue durée de vie.

Le moteur triphasé - le concept

Un moteur asynchrone à rotor en court-circuit en couplage en triangle ou en étoile est appelé moteur triphasé. Un moteur triphasé fonctionne avec du courant alternatif triphasé ou courant triphasé. Le moteur triphasé de la société Heidrive est utilisé dans les applications les plus diverses depuis 1958.

 

Entraînement haute vitesse

Grâce à sa vitesse de rotation élevée associée à un variateur de fréquence et à son synchronisme précis, le moteur triphasé Heidrive est particulièrement adapté à une utilisation dans les centrifugeuses. Les rotors sont équilibrés avec précision afin d’atteindre facilement des vitesses de rotation allant jusqu’à 30 000 tours par minute. Nous utilisons par ailleurs des roulements à billes et des ajustements spéciaux tels que des rondelles d’équilibrage et des ensembles de ressorts. Heidrive se distingue de ses concurrents par la haute qualité de ses modèles spéciaux adaptés spécifiquement aux besoins de ses clients. L’intégration d’ailettes de ventilateur, d’arbres spéciaux et de brides spéciales est un exemple parmi d’autres. Les fabricants de matériel de laboratoire et de matériel médical font confiance au moteur triphasé de Heidrive et apprécient sa longévité et sa fiabilité. Ce moteur peut être également utilisé en combinaison avec des réducteurs à engrenages cylindriques ou des réducteurs à couple conique comme entraînement de machines à glaçons et de ventilateurs de gaz de fumée ou pour l’alimentation des systèmes de chauffage en granulés de bois.